Opala Décados

Biographie de la dame Opala Décados

Description:

Possédant une beauté sans égale sur Severus, similaire en puissance à celle de la maison Thana, Opala se démarque par une expression surnaturelle de la luxure, intoxicante et irrésistible. Métissage entre la noblesse severane et une serf de Cadavus, Opala se pare d’une peau tannée qui semble être bronzée et satinée (huilée) en permanence. Sa longue chevelure blond platine soyeuse ainsi que le port d’un fard à paupière noir, le khôl, met en évidence ces yeux noisette, à l’iris jaune vert qui tire vers les gris charbons au pourtour. Des lèvres pulpeuses légèrement entre-ouvertes invitent à l’intimité et à la confession.

La silhouette d’Opala frappe par ses formes, de petites épaules et larges hanches définissent une forme de perle mais son imposante et lourde poitrine rappelle celle du sablier. Qu’elle soit drapée des soies les plus fines ou de toiles en jute grossières, la définition corporelle d’Opala transparaît et séduit.

Lors de ces déplacements risqués ou aventureux, Opala porte :
● Jacket de cuir noir très mince moulant le corps, attaché par une série de gros boutons argentés alignés de l’épaule droite à la hanche gauche, laissé ouvert aux 2 ou 3 derniers boutons, ses hanches étant trop fortes, manches longues et col mao long muni de 2 boutons. La doublure interne est en synthsilk.
● Microjupe noire à deux volants gonflants de synthsilk froncée, long en avant, et court en arrière, suivant la courbe des hanches.
● Haute bottes de cuir noire à talons sanglés de nombreuses ceintures, boucles à l’avant. Se rend jusqu’à la mi-cuisse. Doublure en synthsilk.
● Casquette de voiturier en cuir noir avec symbole de la la Mante sur le dessus et une demi-cagoule de cuirette qui couvre la moitié du visage, jusqu’au nez. Doublure en synthsilk.

Elle peut facilement se mettre à l’aise, enlevant son jacket, sa casquette et cagoule, dévoilant une chemise blanche moulante en soie trop petite pour la taille de son buste et donc laissée entre-ouverte du col jusqu’au nombril. Une cravate noire est portée, portant l’emblème de la Mante. Manches longues avec poignets mousquetaires, et col cassé.

Pour ce défendre, elle porte un fouet (High-tech synthetic shocker suresnake whip) et semble également avoir un dueling shield très bien dissimulé sur sa personne.

L’image représente lady Opala dans son Court Apparel d’inspiration al-Malik.

.
Characteristics
Body: strength 3, dexterity 5, endurance 5
Mind: wits 5, perception 8, tech 4
Spirit: extrovert 6, introvert 1, passion 6, calm 2, faith 1, ego 4

Natural skills: charm 8, dodge 5, fight 4, impress 4, melee 3, observe 6, shoot 3, sneak 3, vigor 5
Learned skills: arts (fashion) 1, empathy 2, etiquette 5, focus 2, inquiry 1, knavery 1, lore: house Decados 1, lore: house al-Malik 1, lore: Cadavus 1, lore: Criticorum 1, lore: Severus 1, performance (dance) 4, read / speak Urtish, remedy 1, search 1

Blessings: angelic beauty (charm +3), casanova (passion +2 when seducing others), charitable (charm +2)

Curses: beast foe (-2 to noncombat interaction with beast), pain sensitive (-2 to all task after being wound), vain (-1 perception when being flattered)

Benefices: ally : genetechs engineers (apprentice), ally : lady Delkash al-Malik, assets (3000 income, 300 starting cash), nobility rank: lady, riches (2000 firebirds)

Afflictions: bastard, dark secret (assassination), changed : tweaked (succubus), debt of honor (duke Farrokh al-Malik), obligations (genetechs lab tests), questionable ties (republican supporters), royal detractor (countess Rhyzhova Decados), vendetta (marquise Dalinovna Decados and supporters)

Occult: Psi 3
Powers: sixth sense (sensitivity, darksense), psyche (intuit, emote, mindsight)

Changed Powers: sexual pheromones (charm +6 against male and female), trust pheromones (impress +6 gaining others’ trust)

Weapons: high-tech synthetic shocker suresnake whip
Martial arts: Jon vox kai (martial fist)
Armor: dueling energy shield, synthsilk
Cybernetics: satiny skin (armor 4d), platinium nails (weapon 1d + injection)
Wyrd: 6
Vitality: -10 / -8 / -6 / -4 / -2 / O / O / O / O / O

Bio:

Upbringing (rural Decados estate)
Née en l’an 4977, sur Severus dans la région agricole du Transval, sur le continent du Leishy, Opala est la fille bâtarde du baron Ambrosii Decados, fruit d’une union avec sa 2ème concubine, Lyuba, native de Cadavus. Venant d’une famille extrêmement riche grâce aux récoltes de maïs severan, elle fut élevée dans une demeure secondaire, isolée de ces frères et sœurs plus pure de sang. Opala fut éduquée par sa mère, de nombreux servants mais aussi des membres de Genetechs agissant comme tuteurs spécialisés et médecins. Des membres de la Jakovian Agency vinrent également souvent lui rendre visite, ainsi qu’aux employés de Genetechs. Elle eut une enfance heureuse, mais s’amusant souvent seule dans les alentours ruraux et sauvages entre ses sessions d’éducation ou d’examens médicaux. Les rares amis qu’elle avait étaient les enfants des servants et serfs de sa demeure. Toutes ces relations expliquent la facilité qu’a Opala dans ses rapports avec les membres des autres castes sociales.

Les tests de Genetechs montrant que Lyuba était enceinte d’une fille, Ambrosii accepta que son enfant fasse partie d’un programme de modification génétique, recherchant à créer des courtiers et courtisanes exceptionnels (espion et assassin), parrainé par la Jakovian agency sous la gouverne de Genetech.
Modifications apportées (changed tweaked : Succubus)
● Gènes de la beauté (angelic beauty)
● Gènes du potentiel psychique (natal psy)
● Gènes des phéromones humaines (sexual and trust pheromones)

Apprenticeship (diplomacy and Intrigue)
Après une évaluation de son potentiel, surtout psychique, la Jakovian Agency décida d’envoyer Opala sur Cadavus, dans la région de Hyksos, à Luxor, à la cour de la Comtesse Elena Decados pour sa période d’apprentissage, vers ces 10 ans. Elle alterna entre éducation classique de cour, étiquette, bienséance, démarche, séduction et charmes et cours privés dans les monastères des montagnes afin de développer son potentiel psi. Elle apprit également un peu d’autodéfense dans ces retraites. Elle prit également en pitié les habitants de Cadavus et dans ces temps libre se joignit à de nombreuses entreprises ou activités de charité.

La présence d’un hôpital high-tech dans Luxor permit également à Genetechs de poursuivre son suivi médical sur Opala, ayant accès aux laboratoires et salles d’opération. Lorsqu’Opala entra dans la puberté, ces phéromones devinrent plus fortes, ses pouvoirs psi évoluèrent rapidement et physiquement, elle changea fortement. Ce cocktail explosif fut difficile à contrôler. Il fut en fait canalisé à travers l’expression de la nature profonde d’Opala (succubus). Cessant de combattre ces pulsions afin de les accepter, les comprendre et d’apprendre à les orienter, Opala acquit après plusieurs mois un certain contrôle qui se raffina après des années de pratiques. Pour étancher cette soif de luxure, elle commença à vivre une multitude de relations intenses mais courtes.

Opala fut influencée par la comtesse Elena Decados, son ouverture aux autres cultures et familles nobles, principalement les al-Malik, cela à travers des échanges commerciaux effectués grâce aux charioteers. Opala fut mise en contact avec la culture et l’esthétisme al-Malik et fut séduite par leur raffinement, leur différence mais surtout leur exotisme. Les idéologies véhiculées par ces deux factions fascinèrent secrètement Opala, celle-ci désirant voir ces philosophies en pratique pour le bien des serfs.

Early Career : Court (ambassador)
Une fois sa maturité physique, mentale, hormonale et psychique atteintes, Opala montra des signes d’intérêt à agrandir ses horizons. Avec ces demandes de modifications cybernétiques, l’expression très extravertie de la décadence severane d’Opala, en comparaison de celle des Decados de Cadavus, beaucoup plus introvertie, et son intérêt envers les al-Malik, la Jakovian agency, en partenariat avec Genetechs, décida d’envoyer Opala assister l’ambassade Decados de Acheon sur Criticorum en tant que courtisane.

Opala débuta sa carrière de courtisane dans les cours décadentes des al-Malik de Criticorum, premier tests sur les avantages psychiques et physiques d’Opala en situation sociale. Elle vécut une vie partiellement débauchée, dans les nombreux festivals, soirées, fêtes privées et bacchanales locales. Elle fit l’acquisition d’une multitude de connaissances, plusieurs ami(e)s, beaucoup de partenaires, mais surtout une alliée al-Malik, compagne de sortie dans la vie branchée et nocturne de Criticorum, mais également interlocutrice dans de nombreuses discussions qui vinrent ébranler les convictions d’Opala. L’exposition aux valeurs al-Malik (républicaine) ainsi qu’à l’esthétisme et la culture favorisa un développement de sympathies républicaines. Opala fut fortement marquée et influencée durant cette période.

Vers la fin de sa troisième année à l’ambassade Decados, Opala fut rappelée à la cour royale de Severus, afin d’être officiellement présentée à celle-ci.

Incidents de Parcours (Tour of Duty)
L’entrée d’Opala dans les cours Decados fut fracassante. 2 années à ce créer un nombre impressionnant de connaissances, de prétendants, soupirants, amants… Son objectif principal fut d’informer la Jakovian agency de tout comportement suspect ou de tendances laissant présager un soupçon de trahison chez la noblesse Decados. Opala, peut facilement se rapprocher des gens, homme comme femme, rentrant dans leur intimité, de cette intimité découlait beaucoup d’information (les secrets sur l’oreiller, la vrai nature des gens derrière la façade du décorum et de l’étiquette). Elle était une espionne, mais vis-à-vis sa propre famille (au compte de l’agence).

Opala Décados

Fading Suns - Oye theMadmage zathosi