Fading Suns - Oye

Le tournoi pour la moissoneuse-batteuse

Sessions 5-7

Après avoir négocié les termes de l’échange d’une moissoneuse-batteuse pour un entrepôt près du port spatiale terrestre, Kai-Lyn et Lans sont retourné à Byzantium Secundus pour acheter le véhicule, ainsi que plusieurs autres véhicules de fermes comme termes de son entente avec Eliot Marsk. Sur le voyage de retour, Kai-Lyn a remarqué qu’un vaisseau ingénieur orbitait déjà la planète; signe que le vaisseau était déjà dans le système. Frustré après Lans, elle lui a écoeuré tout le long du voyage sur ce fait. Catherine de Sutek s’est remi de ses blessures et Helbor fut mettre en charge par Opala d’entrainé des gardes pour elle et les Recruteurs.

À la complétion du contrat, l‘archiduc a invité Kai-Lyn pour le souper avec les baillis pour finaliser le tout. Sa seigneurie comprenant en pratique que la ville, l’archiduc voyait peu d’intérêt a gardé la moissoneuse-batteuse pour lui-même. Les baillis lui avait conseillé d’organiser un tournoi parmi ses vassals pour obtenir la machinerie de ferme. Kai-Lyn a tenté de lui convaincre de le faire louser parmi eux mais l’archiduc croyait que l’histoire sentait trop républicain. Les 5 compétiteurs allaient être jugé sur leur production courante. Le classement initiale favorisait Martin Rodriguez, le noble avec le plus grand fief. Par contre, il avait peu d’intérêt dans l’envergure. Son avance de 30% sur le compétiteur le plus près aurait normallement garantie une victoire. Le baron semble préférer que ses paysans travaille à la main. En deuxième place, Amarillo Constance Villanueva démontrait beaucoup plus d’intérêt allant même invité Kai-Lyn et ses compagnons à son fief. Rodrigo Ramirez et Esteban Riviera tenait la 3e et 4e place respectivement. Le chevalier ne cachait pas son ambition pour gagner le tournoi. Finalement, les Hawkwoods étaient classé dernier car aucun recensement exacte existe sur leur production.

Acceptant l’invitation d’Amarillo, le groupe prit le taxi pour se rendre chez elle. Le chaffeur de taxi est d’origine de Byzantium Secundus et comme plusieurs des citoyens, il a fait le voyage avec l’aide des fouinards. Chez la baronette, c’était clair qu’elle désirait des conseils pour améliorer sa production. Opala, venant d’une planète agricole, a pu lui faire des suggestions qu’elle semblait bien accepté. Les suggestions de Kai-Lyn était moins bien reçu à cause du temps requis pour faire l’aller-retour de Byzantium Secundus dans l’acquisition d’équipements et d’outils.

Dans la ville, un autre développement a eu lieu avec la disparition de nombreuses personnes. Après une investigation sommaire, c’était clair que Esteban Riviera et ses hommes capturaient les gens pour les forcer a travaillé dans ses champs de blé. Mais lorsqu’ils sont partis investigués, il n’y avait pas de signes de détresse parmi les fermiers qui travaillaient les champs. Kai-Lyn et Lans ont commencé les travaux de rénovations de l’entrepôt. Avec la fondation de sa compagnie, le Conglomérat pour le Dévélopement Économique de Bastille, Kai-Lyn compte maintenant quatre employés avec l’addition de trois concierges. Kai-Lyn a encouragé ses employés d’emmenager dans l’édifice le temps que les enlèvements s’arrêtent.

Après une semaine, la lutte entre les compétiteurs devenaient chaude. Amarillo a prit la tête après l’acquisition d’équipements que Kai-Lyn a livré aux Baillis. Le groupe croit qu’Amarillo a pu obtenir l’équipement après avoir fait une entente avec les Hawkwoods qui les ont fourni une cargaison de minérai. La noble n’a pas caché à Kai-Lyn qu’elle ait eu a s’endetter à eux our se faire mais qu’elle escomptait un bon retour pour son investissement. L’écart entre les autes compétiteurs s’est retraici considérablement. Seul les Hawkoods étaient loin dans la course.

Pendant la deuxième semaine, un accident sur la ferme d’Amarillo a blessé de nombreuses personnes. Voulant investiguer, Kai-Lyn et Lans se sont rendus à l’hôpital. Ayant peu de réponses, Lans s’est rendu sur les lieux de l’explosion à vélo et a determiné que la cause était probablement un explosif à distance. Lorsqu’il était confronté par Amarillo sur sa présence, il a pu expliquer son raisonnement qu’elle a repeté durant la réunion au palais de l’archiduc à la fin de la semaine pour porter accusations contre ses compétiteurs. Avec Amarillo et Esteban sur le bord de se défier en duel, l’archiduc a mis clos à la soirée. Mais pas avant de dire à Kai-Lyn de se taire avant qu’elle réagisse au commentaire d’Esteban que l’équipement de Amarillo provenait d’un marchand pourri. Dès leur sortie, l’équipage a fait face aux résultats d’une confrontation entre les gardes des deux nobles qui a laissé un blessé chez la baronette.

Si les choses n’escaladaient pas assez, le lendemain Anthony Baldwin a visité Kai-Lyn pour lui demander si elle pouvait entreposer des armes de feu pour les baillis temporairement le temps que leur client vient le ramasser. Elle a remercié Anthony avec un bise sur la joue et accepté l’offre à savoir qui sera le mystérieux client (et le 50 firebirds pour payer ses employés et les rénovations). Les hostilités causent même l’abbé Nathaniel de faire serment sur la tempérance dans l’espoir de calmer les ardeurs. Catherine de Sutek n’est pas surprise par les évenements, disant à Opala que ce n’était plus uniquement un combat pour le prix du tournoi mais pour l’honneur.

Deux jours plus tard, une navette venant de la station spatiale transportant une vingtaine des fouinards non-prévue s’est posé sur la planète. Ceux-ci ont rapidement pris l’autobus pour se rendre en ville. N’ayant pas moyen de transport elle-même, Kai-Lyn a décidé contre les suivre mais a prit le temps d’avertir les autres de se méfier vu leur dernier rencontre. La nuit même, un bruit sourd s’est fut entendre à l’horizon où les canons protégeant la ville se situent. Kai-Lyn a monté sur le toit de l’hôtel pour une meilleure vue. Au loin, elle a confirmé que les lueurs sagissaient d’un feu et non des tirs des canons. Croyant que c’est une escalation des combats entre les nobles, elle s’est recouché mais pas avant de remarqué que le taxi retournait en ville venant de cette direction. Ce n’était qu’au matin que la nature des évenements de la soirée fut connus. Une horde de zombies se sont infiltrés dans les champs à l’extérieur de la ville. L’alarme sondée, les forces de l’archiduc se sont précipitées pour renforcer les gardes de Riviera et Constance de Villanueva. Les armées de la baronette était pratiquement en déroute tandis qu’Esteban tenait pour le moment. Kai-Lyn a porté volontaire l’utilisation de l’Horatio pour reprendre les installations de défense. Carlos Enrique Manuel de Veracruz a rapidement accepté l’offre et le groupe fut conduit par camion au port. Dans leur hâte de s’y rendre, l’équipage a croiser la navette d’autobus se dirigeant dans la même direction avec tous les fouinards à bord.

Lans, Opala et la garde elite menés par Carlos ont réussi à se frayer un chemin aux contrôles des batteries d’armes et ont découvert que les soldats furent tuer par des armes de feus et des lames. De plus, les installations étaient saboter. Lans a réussi à faire des réparations de fortunes permettant aux forces de l’archiduc de reprendre le dessus. Entre temps, Kai-Lyn a pu voir au loin, à environ 200 km, par le bias des instruments de l’Horatio, une ville ruinée. Elle a aussi témoigné à Carlos ses soupçons sur le chauffeur de taxis et les fouinards comme étant impliqué sur les évenements de la soirée dernière. Lorsque celui-ci a demandé si elle était prête d’aller au bout avec de telles accusations, elle a suggéré de questionner le chauffeur.

Face à l’horde de zombies, l’archiduc et ses hommes étaient concentrés à rétablir l’ordre et non pas poursuivi d’enquête. De plus, selon les rumeurs, le déploiement d’urgence de ses forces a couté cher et que l’archiduc devait prendre un autre prêt auprès des baillis pour financer les manoeuvres. Les créatures avaient ravagé le territoire de la baronette Constance Villanueva et se sont rendues aux frontières-même du fief de Rodrigo Ramirez. Ainsi, ce dernier était forcé d’entrer en alliance avec son voisin et la protéger des actions de sir Riviera qui serait plus tard dévoilé comme l’acheteur des armements fournis par les baillis. Pendant l’une des nuits, l’un des employés de l’entrepôt a remarqué quelqu’un et lui a fait fuire avec sa corne

Craignant le pire, Opala a intérrogé les nombreux blessés qui se sont retrouvés à l’hôpital. En discutant avec les soldats et en lisant dans les pensées de certains, elle apprit que sir Riviera allait obtenir des armements lourds pour concrétiser sa victoire après des escamourches victorieuses contre ses rivaux. Certains des blessés de l’archiduc écartaient de telles rumeurs croyant que les nobles seigneurs du Hazat n’avait pas les moyens de se payer de tels engins de guerre. Elle a partagé ces informations avec l’un des représentants de l’archiduc mais peu d’indication d’actions prises à cet égard. Elle décide de parler aux ennemis de Riviera pour les avertir de la menace potentielle. Avec le danger de traverser un champs de bataille, elle recrute Helbor pour l’accompagner. La livraison des armements complétés, Kai-Lyn demande de les accompagner avec Lans. Sur le chemin, le groupe confirme ses soupçons que les fouinards sont responsable pour l’attaque sur la batterie.

Durant l’audience avec Ramirez, Kai-Lyn interrompe pour confirmer l’étendu des armements à la disposition de Riviera, à la surprise de tous sauf Lans. Face à sa défaite inévitable, Ramirez demande si le groupe serait en mesure d’aider. Helbor refuse car Riviera emploie des troupes des Recruteurs. Voyant peu de probabilité de succès, Lans refuse aussi. L’un des installations étant un canon anti-aérien, Kai-Lyn désire pas risquer le vaisseau (et sa vie dans le processus). En quittant, Opala accuse Kai-Lyn d’être un sanguinaire et blàme elle et Lans pour l’escalation de la guerre. Ceci entraîne une dispute verbale la durée du retour. Le lendemain, le groupe observe le champs de bataille du haut de l’hôtel. La victoire de Riviera n’est pas conclu car ses hommes manquent d’expérience avec l’armement mais selon l’estimation de Lans et d’Helbor, une dernière offensive devrait celler le tout. Afin de reconcilié le groupe après la dispute de la veille, Kai-Lyn s’excuse pour certains de ses commentaires. Opala la pardonne, sans s’excuser pour autant. La scène force Lans de décider d’agir contre le Hazat. Utilisant le prétexte de la présentation affaire de Kai-Lyn pour approcher Mi Fa Li Halan et lui offrir une alliance.

Après la révélation que Helbor était en train de former une unité de secours pour les chevaliers Phénix pour Opala, Kai-Lyn propose une attaque pour capturer ou détruire l’artillerie de Riviera. Lans et Helbor devisent un plan d’attaque. Kai-Lyn et Lans obtiennent des bicyclettes et le groupe planifie son attaque la nuit. L’attaque réussi a capturé le canon d’artillerie, mais pas sans la perte de quatre hommes. Lans a subi des blessures graves qui ont nécissité l’utilisation d’un elixir pour le soigner. Conduisant la pièce d’artillerie mobile, ils franchissent les lignes de combats à l’aide d’un mot de passe des recruteurs fournis à Helbor. Ainsi, le groupe réussisse pour le moment de cacher leur participation dans les hostilités. Ramirez et Villanueva, reconnaissant offre au groupe la chance de faire part aux combats mais Kai-Lyn s’abstient à cause des blessures subis dans le raide.

Le lendemain, les combattants sont à une impasse sans une avantage accablante et selon toute indication les hostilités ouvertes vont cesser.

Comments

theMadmage theMadmage

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.